Objectif de juillet, direction ma première course Alpestre.
Arrivé jeudi soir sur Montgenèvre après 7h de route avec ma mère et ma tante en ravitailleuse de chocs.

20150716_154637

20150716_170908

 

Vendredi balade et reconnaissance de certains passages de la course.

L'après midi retrait du dossard avant un bon gros orage de grèle. Plus qu'a espérer ne pas avoir le même le lendemain.

Au programme 1ere édition de l'Ultra Skyrace de Montgenèvre: 93km et 5850d+ en haute montagne, départ de Montgenèvre à1850m à 4h du matin, pour un parcours dont l'altitude minimale est de 1500m, deux pics à plus de 3000m ( le Chaberton à 3131m et le Thabor à 3178m). Les chiffres parlent d'eux même.
skyrace

Samedi réveil 2h30, et direction le départ à 200m du logement. On est environ 300 au départ, 264 en solo, le reste étant des coureurs en relais.

P1010461

Je pars dans les 20 premiers, prends mon rythme et me laisse rapidement doubler. Après 1km de route, on entre directement dans le vif du sujet, 7kms et 1200d+.

20150718_052003

Passage au col du Chaberton, un aller retour au somment avant de basculer en Italie. A 200d+ du sommet je croise le premier qui redescend. On rencontre un mélange de neige et de grèle de la veille.

20150718_054101

Passage au sommet  accompagné  de musique en 1h42, 79eme, 15mn apres le premier.

La descente, c'est tout droit dans la pente, dans les cailloux. Au col; petite pose pour vider les chaussures et continuer la descente. De belles parties roulantes entrcoupées de parties bien "casse- pates" dans les prairies.

 

Très vite, on tourne à gauche direction le col des Désertes à 2549m pour rebasculer en France. Arret rapide a la fontaine pour refaire le plein des bidons.

20150718_065536

 

La montée se passe bien. La descente suivante également. Je suis pour le moment étonné des descentes, rien a voir avec celles rencontrées chez nous, pour le moment on court relativement bien et vite dans les descentes sans trop se fatiguer.

Passage au ravitaillement du chalet des Acles km 23 en 3h47. C'est parti ensuite pour la troisième bosse de la journée, le col des Acles suivi de la côte Névachaise.

20150718_090132

Surement une des trois parties les plus jolies du parcours.

20150718_090134

Les sensations sont bonnes. Je suis dans un groupe de 5: trois français dont la troisième féminine et deux italiens. La descente sur le col de l'Echelle est longue mais permet de s'économiser. S'en suit 1.5km de route avant le col ou j'ai la surprise de me faire doubler et de discuter  avec Lucas Papi, vainqueur 15 jours avant de la Montagn'hard 100: " fini l'échauffement, je commence la course" me it-il , il terminera 6ème.

P1010468

Km 35, je retrouve ma mère et ma tante, ravitaillement rapide et c'est parti pour le col des Thures, c'est court mais raide, 450d+ sur 2.5km.

P1010470

Passage dans les prairies et descente sur les granges de la Vallée étroite au km 44,

20150717_102717 

Lieux du passage de relais pour ceux qui partagent la course.
Dans la descente, deux  italiens coupent les virages, ca me gonfl !!!!!!!, surtout qu'ils ne gagnent pas de temps et sont toujours un devant moi et l'autre juste derrière.

 

P1010476

P1010489

P1010491

 

Aux Granges de la vallée étroite, passage en 7h tout rond, 52ème, 44km 3100d+. Beaucoup d'abondon dèja, pour moi tout est au vert, ravitaillement rapide, casquette lunettes et c'est parti pour le deuxième gros somment de la journée, le Thabor, 8km et 1400d+ pour y aller.

P1010493

Dès le début, la chaleur s'accentue, je crains le pire, mais passé 2500m, ça redevient agréable. On aperçoit petit a petit la chapelle au sommet.

20150718_122154

20150718_122204

20150718_124557

 

 

Passage au col et comme tout à l'heure aller retour au pic.  Passage à 3168m , km 52, 4500d+ 9h24, 40eme.

Dans le début de la descente, gros mal au genoux, qui dispairait aussi vite qu'il est venu.

Prochaine étape 12km de descente pour rejoindre le refuge de Laval. Autant jusqu'a présent les descentes étaient faciles autant celle qui suit c'est technique à souhait: un mélange de rochers, de dévers, de néves, de pierriers. Dans les névés c'est les deux pieds côtes à côtes!!!!!, on pousse sur les bâtons, on on voit où on s'arrete.

Légère remontée sur la Roche de Chardonnet et on continue la descente, toujours aussi "casse pâtes": pour se faire une idée cela ressemble à  un mélange de descente du Montcalm, de la crête du Soularac et du sentier en balcon d'Izourt.

Refuge de Laval, km 62, 11h de course. Arrive la partie que je crains le plus mais qui semble pourtant être la moins technique. 18km de faux plat descendant jusqu'a Pamplinet

20150718_143741

.20150718_151458

Heureusement que les paysages de cette vallée de la Clarée sont jolis, ça aide à tuer le temps. J'alterne course et marche. C'est long. Je pense déjà à la suite et les 1200d+ restant.

P1010502

 

A 500m du ravitaillement un bénévole est là pour analyser l'état des coureurs et leurs indiquer ce qui suit. il reste 16km et 1200d+, on nous conseille de bien prendre le temps ici, ce que j'avais prévu.

P1010504

 

Pamplinet, km 78 4600d+ 13h de course. Pause de 10 grosses minutes, assiettes de soupe, jambon, fomage, banane. J'en profite pour passer le bonjour à l'organisateur, connaissance de Thierry rencontré au Népal.

P1010506

P1010508

C'est reparti, la montée est longue, le rythme lent, la remise en route est difficile mais le plaisir est toujours là. Le tonnerre gronde, j'espere ne pas prendre le même orage que l'avant veille sur la tête, il n'y aura finalement que quelques gouttes de pluie.

Dans cette partie, le classement n'est plus qu'anegdotique, on me double, je double, mais tout le monde à je pense la même envie, finir!!!

je cherche  dans les sommets alentours  lequel pourrait être celui où l'on doit aller , mais difficile a déterminer.

 

20150718_192454

20150718_192452

Passages au col des Dourmilouse suivi du col de la  Lauze avant les 250d+ final pour atteindre la tête de Fournéous à 2682m.

Plus qu'a dévaler les 5km de descente reste à savoir si c'est 5km facile comme dans la premiere moitié de course ou 5km comme ceux de la descente du Thabor. On va dire que cela ce rapproche plus de celle du Thabor surtout avec les 90km dans les jambes. Droit dans la pente, dans l'herbe sans sentier, ça pique. On aperçoit Montgenèvre...c'est gagné. Entrer dans la station, 800m de route, et la journée se termine.

 16h32 pour ces 93km 5850d+

P1010520

P1010521

33ème au scratch

264 coureurs au départs...131 à l'arrivée...51% d'abandons.

 

 

 

Récompénsé 1er espoir, même si la concurence été faible puisque je suis le seul à avoir pris le départ.

P1010530

trace gps: http://www.movescount.com/fr/moves/move69702252