Depuis quelques mois, j'avais envi d'essayer un 10 kilomètres pour avoir un temps de référence à améliorer par la suite . En regardant rapidement le calendrier je remarque la Corrida de Saint Girons début Août.

Le parcours consiste à une succession de 5 boucles de 2km dans le centre de la ville avec un départ de la place de la mairie à 21h.

 

Je vais là bas sans préparation spécifique , juste 2 séances de vitesse la semaine précédente. Mon objectif étant de descendre sous les 40mns.

 

Après l'inscritption , je prends le temps de m'échauffer longuement et plus spécifiquement que lors d'un trail.

 

21h , le coup de pistolet retentit. Bien que seulement 40 coureurs au départ , je préfère partir avec le groupe de tête pour éviter ralentissement sur le premies kilo et entrer directement dans ma course .

 

Ça part à 3'15 , l'euphorie du départ m'entraine à cette allure élevée puis je décide vite de ralentir. Je passe au premier kilo en 3'35...outch...quand même bien vite malgré un ralentissement. Sur le deuxième, je suis toujours au dessus de mes prévisions avec 3'45. Peu habitué à ces efforts violents , je sens que la course va être dure . La deuxième boucle se fait en 7'40. Mon rythme a baissé mais je double quelques coureurs.

Les jambes sont déjà dures et je relance à chaque virage pour éviter de tomber sous les 4' au kilomètre. Je passe au 5ème kilomètre en 19mn. Un rapide calcul m'indique que j'ai une minute d'avance sur mon objectif. Je sais que refaire ce temps sur la deuxième moitié de course sera dur. Je revois quand même mon temps et décide de tout donner pour passer sous la barre des 39mn.

 

Je suis rejoint par un V1 lorsque j'en termine avec la troisième boucle, 6km en 23' . On jouera du coude à coude jusqu'a l'arrivée , lui devant sur la deuxième partie du tracé et moi sur la première. Mon rythme diminue et reprendre de la vitesse à chaque coin de rue devient compliqué. Malgrès tout,  le kilométres 7 se fait en 3'45 et le 8ème à 4'.

8km en 30'45,  Il ne me reste plus que un tour , je suis fatigué , j'ai mal au jambes, j'ai envie de marcher mais je dois continuer .Si je faid les deux derniers kilomètres en 8' je termine en moins de 39'.

Je donne tout ,comme le V1 toujours avec moi , il accélére , je fais de même. Je vise plus le chrono que la place qui m'inporte peu . A environ 200 mètres de l'arrivée , ma montre indique  37mn45, j'accélère , malgrès cela le V1 s'eloigne ,il finira 6s avant moi.

Je passe la ligne en 38'46s pour ce premier 10km. Fatigué mais content.

 

 

Puis 10mn après l'arrivée et un petit ravitaillement ça va mieux.

20130803_221039

Je termine 12ème et 1er espoir.

1098136_507498075987464_334533744_n

 

Un 10km à 196 pulsation de moyenne

2013-08-06_155501

 

 

Après cette belle première , le lendemain matin direction le Mont Valier , pour un "décrassage" beaucoup moins roulant avec ces 20km et 2100md+.