Premier trail de plus de 27km , j'appréhende un peu mais au vue des entraînements de ces deux derniers moi je suis assez confiant.

Départ à 8h en milieu du peloton , je pars tranquillement ...la route est longue .
Je prends le temps de discuter avec Régis jusqu'à la piscine , puis accélère et double Bruno partit vite.
Je rigole en regardant de nombreux coureurs éviter toutes les flaques .Pendant combien de temps vont ils jouer ce jeu ?!? J'espère pour eux qu'ils vont vite renoncer sinon ils passeront la ligne dimanche prochain.

Passer Malbastit , arrive vite la petite côte , beaucoup glissent , les entraînements sur des terrains humides ces 3 dernières semaines me sont ici déjà bénéfiques .

 

IMG_4233

Dans la montée de Madoual , tout se passe bien, je monte à mon rythme en marche rapide afin de me préserver.Je prends le temps de discuter avec deux traileurs du Lot , il me demandent si ça monte encore beaucoup et commencent à peiner dans cette boue . Lorsqu' ils me disent que leur plus grosse côte vers chez eux est de 150m d+...j'ai peur pour eux.  Je ne les reverrais plus de la journée.


Toujours en suivant mon allure, j'arrive au pied du château et croise Hervé à la stèle ...je n'ai pas vu les premiers mais il ne doivent pas être bien loin devant lui.
La montée au château se déroule mieux que ce que j'imaginais.
Je suis dans le temps que j'avais prévu :1h18
Un tour dans le château , même pas un regard au paysage (on le connait assez) et on descend.Je croise Alexandre qui finit l'ascension puis Régis pas très loin derrière .

La descente jusqu'au ravito de Montferrier se fait tranquillement , je me préserve encore un peu , mais ne perds pas de place.
Premier pointage : 1h54,
Au ravito , ma mère est là . Je récupère mon camel back , change de veste  (j'aurais peu être pas du ) et prends les bâtons . Je mange une barre et c'est reparti . Au moment où je pars , Alexandre arrive .

Les choses commencent ici , la montée vers le haut de Montferrier se fait en 18mn, je doit récupérer environ 10 places . Dans la descente sur Silence encore 3 places.
Je n'ai aucune idée du classement , mais c'est surtout le temps qui m'intéresse .

A Silence , le soleil chauffe de plus en plus . 2h23
Je décide de m'enlever une couche de vètement pour la forêt de Mondini ,
Je récupère encore quelques places puis arrive vite "la thalasso"
Dans le nouveau tracé annoncé comme "chemin à vache " , je m'attendais à une traversée de champ peu boueuse. Bien au contraire ... De la boue jusqu'au mollet . Beaucoup de coureurs désespèrent , moi avec mes bâtons j'avance tant bien que mal .
A la sortie de ce bourbier, la pluie refait son apparition , je prends le temps de me recouvrir et perds ainsi une bonne dizaine de place .
Ma veste que j'ai depuis montferrier est moins imperméable que la première. Aie !!!
A Roquefixade , la pluie s'arrête mais le vent se lève , dur dur sur la crête après 3h18 du départ .

538045_4668289900280_1344055668_n



La descente sur Roquefort sera double , un première partie où je me sens bien et double des coureurs puis une seconde où l'apparition d'une douleur au ventre me fait ralentir et perdre des places .
Je vois ici Pierre Laurent Viguier me doubler ...impressionnant
Le doute s'installe alors, les jambes vont bien , je comptais accélérer à partir d'ici mais je crais le pire .
Au ravito , une soupe et je repars après 3h53
Je suis toujours dans mes temps de 5h15 à l'arrivée .

Mais dans ces 2 kilomètres de plat , impossible d'avancer , les jambes et la tête sont ok , mais les douleurs au ventre m'en empêchent .je perds beaucoup de places. Je voit Alexandre me doubler, il a l'air en forme . Il finira 20mn devant moi
Dur pour le moral de perdre des places ici.
Grâce à mes bâtons j'arrive à récupérer quelques coureurs dans les Georges de Pereille. Beaucoup sont dans le dur et demandent aux bénévoles si c'est la dernière cote. Quand il vont voir se qui arrive....!
Maxime Casajoux me double ,( 2ème du 73km ), je m'accroche derrière lui ...pendant 400m !!!
Depuis Roquefort j'ai du mal à boire et à manger , j'ai peur de le payer après Raissac .
La banderole " aller spiridon pays d'olmes " en haut de Pereille redonne le sourire . Mais malgré des jambes présentes je ne peux pas relancer comme je voudrais .

Raissac : 4h50 (20mn de retard). J'ai mis 55mn pour faire les 6km entre Roquefort et Raissac  
je prends 2 mn pour prendre de l'eau , ça passera sûrement mieux que ma boisson.
Mon ventre va un peu mieux et je monte le mur de Raissac  en 22mn Comme quelqu'un qui a fait 35km  en ne m'arrêtant  qu'une fois, en jouant au YO-Yo avec plusieurs coureurs , pendant que certains partent devant ou alors que d'autres s'arrêtent complètement dans la pente .
Plus que 3 km de crêtes et c'est l'arrivée ...mais mon objectif de 5h15 ne sera pas sera pas atteint . Ce n'est pas grave , je me dis qu'au vu des conditions de la météo et du terrain , passer sous les 5h45 sera bien.
Je fais le début de la crête tranquillement, aucune envie de me blesser ici.
Quelques coureurs me doublent , je n'arrive pas à m'accrocher à eux ...sûrement mon problème d'alimentation entre Roquefort et Raissac qui joue un peu .
Malgrè le fait que je me fasse doubler par quelques coureurs , j'arrive à en rattraper d'autres . Certains sont pire que moi.

 

MG_8914-BorderMaker
  A un kilomètre de l'arrivée je vais chercher la force pour accélérer , finir sur du positif en essayant de gratter 2-3 places et passer sous les 5h45
Ça paye ... Un coureur complètement à l'arrêt à la croix de Sainte Raffine .Je me jette dans les derniers virages.C'est alors que je vois 3 courreurs descendant en s'accrochant aux arbres pour ne pas tomber . Moi je vais me servir de mes bâtons pour les dépasser .
Dans la dernière descente 4 coureurs s'accrochent à la corde . Je descends à côté d'eux à fond me servant seulement de la corde pour m'arrêter sur la bas (merci les gants ...vous m 'avez évité des brûlures)

 

 

Je passe la ligne en 5h42 et fini 136eme sur 432 arrivants . 2ème espoir sur... 3

579765_10200794296039093_238562237_nlk





Bilan :premier 40km , gérer plutôt bien .
les jambes étaient là, c'est des soucis de digestion et/ou un coup de froid qui m'ont embêtés
J'étais dans mes prévisions jusqu'à Roquefort , gros coup dur sur 6km où je perds 20mn , la crête  de Sainte Ruffine dure comme prévue mais un dernier kilomètre satisfaisant dans lequel j'ai pris du plaisir.

Trace GPS

http://connect.garmin.com/activity/291253609

 

 


photos: José Barbas, Hélène Dagues , Stéphane Meurisse, Jackie Piton